Antoine Aucoin est un modèle de résilience chez le Phénix

 
Montréal, le 23 novembre 2022 - Antoine Aucoin est le modèle par excellence de la résilience malgré l'adversité. Retranché à 15 et 16 ans du camp du Phénix du Collège Esther-Blondin, l'attaquant fut malgré tout une pièce maîtresse de l'équipe en tant que réserviste, lors de la conquête du Challenge CCM M18 AAA de l'an dernier. Cette année à 17 ans, il a fait l'équipe, mais a subi une importante blessure en début de saison.

Il a gardé la tête haute

Alors qu'il a toujours joué AAA, Antoine s'est fait couper à 15 ans dès le pré-camp. L’année suivante, il est encore coupé et la nouvelle est difficile à prendre.

"Je ne m’y attendais aucunement. Je suis allé M17 Espoir et la pandémie nous a tous fait perdre une saison de hockey au complet. Je suis retourné au camp du M18 AAA à 16 ans où j’ai été coupé lors de la dernière coupure. Cette coupure a été dur à accepter parce que je pensais vraiment avoir des chances de faire le club, mais je suis retourné M17 Espoir pour les Conquérants à 16 ans. J’ai eu une très bonne saison avec les Conquérants et je remplaçais avec le Phénix quand il y avait des blessés."

En décembre dernier, Antoine et Quincy Supprien (un autre joueur qui joue cette année à 17 ans avec le Phénix) ont remplacé avec le Phénix au Challenge CCM. Ils ont été très bien accueilli, comme s'ils faisaient partie de la famille.

"J’ai élevé mon jeu d’un cran et gagné plus de minutes de jeu tout au long du tournoi. J’ai aidé du mieux que je pouvais l’équipe, en étant un joueur responsable défensivement et qui pouvait créer des chances en zone offensive. Nous étions tous unis et nous avons gagné le tournoi, grâce à cette force.

Antoine Aucoin avait amassé un but et six passes en cinq parties pendant le Challenge CCM. Il avait terminé à égalité au premier rang des pointeurs de l’équipe, étant l’un des joueurs clés de la conquête.

Un autre coup dur pour Antoine

Cet été, il s'est entraîné très fort et s'est pratiqué quatre fois par semaine pour amener son jeu à un autre niveau.

"Après une partie durant le camp j’ai finalement été confirmé avec le Phénix. J'étais très content d’avoir enfin fait l’équipe. Malheureusement, la partie d’après, qui était la dernière partie hors concours, je me suis fait plaquer dans le centre de la glace et j’ai eu huit fractures, ligaments déchirés et une dislocation du poignet."

De son propre aveu, l’attaquant a trouvé ça vraiment difficile de rester motivé après sa blessure, mais ses coéquipiers ont toujours été là pour lui. Il a continué à s’entrainer le bas du corps dans l’espoir de revenir au jeu le plus vite possible.

 

Sébastien Matte
Responsable du contenu numérique
Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec

Partenaires

CCM
RDS
Knapper
SP
Spordle
Allo mon coco
CCM
RDS
Knapper
SP
Spordle
Allo mon coco

Abonnement aux dépliants d'avant-match

Recherche de joueurs / entraîneurs