Des Magogois fiers de retrouver leur équipe pour le lancement de la saison

 

Magog, le 2 septembre 2022- À l’aréna de Magog, il régnait un mélange d’ambiance festive et de fébrilité en vue du lancement de la saison dans la Ligue de Développement du Hockey M18 AAA. À l’évidence, nous pouvions savoir, que nous allions passer une belle soirée.

La fierté des gens de Magog

À mon arrivée, j’ai pu clairement sentir, que c’était le soir de première. Après m’avoir bien accueilli, on m’a toute de suite dirigé vers Renaud Légaré, le président de l’équipe des Cantonniers. Nous avons échangé sur le début de saison dans la ligue et Renaud s’est confié sur la fierté des gens de Magog.

« Les Cantonniers, pour nous, c’est l’équipe sportive de notre petite ville. C’est une fierté d’être les champions pour une troisième année consécutive. Cependant, c’est une nouvelle saison avec des nouveaux joueurs. On recommence et on repart à zéro », a avoué M. Légaré

Questionné sur l’expérience à l’Aréna de Magog, il a été clair: « On fait nos choses. On n’est pas l’équipe, qui fait plein de feux d’artifices, même s’il va y en avoir ce soir. Nous avons une bonne foule et l’animation est faite par notre foule dans l’aréna. »

Le retrait du chandail d’Éric Bélanger

Avant le match, une cérémonie a eu lieu pour le retrait de chandail de l’ancien Cantonnier, Éric Bélanger, joueur ayant disputé plus de 800 parties la Ligue nationale de hockey (LNH). Le principal intéressé s’est dit très fier de voir son chandail monté dans les hauteurs de l’Aréna de Magog.

« C’est un peu la reconnaissance du parcours de joueur de hockey que j’ai eu. Sans mes parents, qui ont fait beaucoup de sacrifices pour mes frères et moi, dans les arénas et monétairement, mon chandail ne serait pas retiré aujourd’hui. C’est vraiment symbolique pour la carrière que j’ai eu et l’appui de ma famille », a-t-il confié.

Éric Bélanger a joué dans la ligue, mais a aussi été entraîneur-chef avec les Chevaliers de Lévis. Il n’avait que des bons mots sur le circuit Lévesque: « Cette ligue-là est très bien encadrée. Les jeunes d’aujourd’hui sont bien encadrés, mais on leur apprend aussi une bonne discipline de vie. Ils s'amusent, mais veulent aussi gagner des parties. C’est un calibre de jeu que j’ai adoré entraîné. »

Une victoire des visiteurs en lever de rideau

En première période, entre les Cantonniers et les Gaulois de St-Hyacinthe, on se livrait littéralement une partie d’échecs. Le rythme de la partie était très rapide, mais aucune des deux équipes ne voulaient céder un pouce; aucun but.

En deuxième, les Cantonniers sont les premiers à s’inscrire à la marque, Antoine Fontaine filait sur l’aile gauche et a lancé au filet. Le gardien pensait avoir maîtrisé le tir, mais Fontaine a pris son propre retour.

Quelques minutes plus tard, les Gaulois ont répliqué avec deux buts. D’abord, un mauvais bon dans la baie vitrée, suivi d’un tir. Ensuite, un tir parfait dans la lucarne sur un deux contre un. Heureusement pour eux, les Cantonniers ont nivelé la marque avant de terminer la période.

En troisième, ce fut l’affaire des Gaulois. D’abord, Zachary Paulhus a accepté une passe devant le filet pour lancer dans une cage béante. Quelques minutes plus tard, Mathieu Gosselin a marqué sur un retour de lancer devant le but. Émile Guité a scellé l’issue de la rencontre en fin de match avec un but dans un filet désert, son deuxième de la soirée.

Les Gaulois ont remporté une partie chaudement par la marque de 5-2, devant une foule magogoise, heureuse de revoir son équipe après la pause de l’été, malgré la défaite.

 

 

Sébastien Matte
Responsable du contenu numérique
Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec
514 894-0594
 
Source photo: Sandra Giroux-Poulin

Partenaires

SP
CCM
RDS
Allo mon coco
Knapper
Spordle
SP
CCM
RDS
Allo mon coco
Knapper
Spordle

Abonnement aux dépliants d'avant-match

Recherche de joueurs / entraîneurs