Les Grenadiers l’emportent face à Laval-Montréal

 

Montréal, 8 0ctobre 2021 – Après avoir été en arrière 2 à 1 après 20 minutes de jeu, les Grenadiers ont réalisé une poussée de quatre buts pour sortir grand gagnant de leur duel du vendredi soir, face au Rousseau Royal de Laval-Montréal. Soirée de deux buts pour les attaquants Justin Poirier et Alexi Sylvestre.

À l’aube du premier et seul duel de la fin de semaine pour le Rousseau Royal de Laval-Montréal, les hommes de Joey Bucci croisaient le fer avec les Grenadiers de Châteauguay, vendredi soir. Pilotée par Éric Lecompte, la formation des Grenadiers s’amenait à l’aréna Fleury de Montréal avec une belle fiche de cinq victoires et trois revers, en huit rencontres.

Une fois les présentations d’avant-match terminées, temps précis où l’organisation montréalaise honore Vince Elie (joueur offensif CCM du mois de septembre), Quentin Miller (joueur défensif CCM du mois de septembre) et Thomas Verdon (élève-athlète CCM du mois de septembre), les deux équipes étaient prêtes à s’affronter dans un affrontement qui promettait.

Les locaux sont les premiers à sonner la charge, lorsque l’attaquant Danny Akkouche déjoue le plus récent joueur défensif du mois, Xavier Sareault, entre les jambières en échappée. Il inscrit du même coup son 6e but de la présente campagne. Ce but semble donner des ailes au Rousseau Royal qui présente plusieurs contre-attaques dangereuses lors de la première partie de la période, mais sans succès, puisque Xavier Sareault veillait au grain.

La belle performance du gardien des visiteurs est récompensée par un but des siens, lorsque le numéro 72 des Grenadiers, Justin Boisselle, inscrit son premier de la saison en déjouant le gardien Quentin Miller.

43 secondes après avoir nivelé la marque, c’est un autre joueur qui enfile son premier de la campagne, cette fois-ci du côté des locaux, alors que Nathan Carruthers redonne les devants à son équipe en complétant un jeu orchestré par William Cossette et Alessio Stivaletta. Le Rousseau retraite ainsi au vestiaire avec une avance de 2 à 1.

Une fois les deux formations de retour sur la surface glacée en vue de la période médiane, nous sentons une certaine animosité entre les deux formations. Disons que ce sont les visiteurs qui semblent le plus bénéficier de ce changement dans l’air, alors que le vétéran Alexi Sylvestre inscrit son 8e but de la saison. Nathan Lecompte est complice sur la séquence qui remet les deux équipes à la case départ avec une égalité dans le match.

Nez à nez pour une bonne partie de la seconde période de jeu, l’attaquant Justin Poirier redonne le sourire à son entraîneur en donnant, pour une première fois, l’avance 3 à 2 aux siens, en déjouant Quentin Miller.

8 secondes déterminantes

Malgré un retard d’un but au début de dernier tiers de jeu, rien n’était perdu pour la troupe de Joey Bucci qui a la réputation de tout donner jusqu’au dernier coup de sifflet du match.

Néanmoins, les locaux n’ont pas le début de période souhaité, alors que les Grenadiers inscrivent deux buts en seulement huit secondes de jeu. À la cinquième minute de la 3e, l’attaquant des grands instants, Justin Poirier (9e), inscrit son second de la rencontre et double l’avance de sa formation.

Par la suite, c’est son compatriote Alexi Sylvestre qui décoche un puissant tir dans la lucarne et jette une douche d’eau froide aux Montréalais avec un quatrième filet consécutif des visiteurs. La trouve d'Éric Lecompte ne regardera plus derrière, filant vers les trois points disponibles.

Source: La Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec
Crédit photo : Alexandre Doucet / Rousseau Royal de Laval-Montréal

Partenaires

Knapper
RDS
Spordle
CCM
SP
Allo mon coco
Knapper
RDS
Spordle
CCM
SP
Allo mon coco

Abonnement aux alignements de match

Recherche de joueurs / entraîneurs